10 km de Rouen : la Havraise Jacqueline Gandar pulvérise le record de l’épreuve

Un peu plus de 2 750 coureurs ont pris le départ des 10 km de Rouen hier après-midi. Même si c’est moins que l’an dernier,deux nouveaux records ont été établis chez les hommes et chez les femmes.

ls étaient très exactement 2 752, hier à 14 h 30 rue Jean-Lecanuet, sur la ligne de départ des 10 km de Rouen, organisés par l’ASPTT. Une participation un peu inférieure à celle enregistrée l’an dernier (+ de 2 800 coureurs) mais le plateau promettait de bons résultats avec, entre autres, la présence du vainqueur de l’an dernier Vincent Nchogu. Le jeune Kényan de 19 ans avait bouclé sa course en 29’54’’ et était, alors, détenteur du record. Son dauphin, l’Éthiopien Getinet mele Gedamu était également là, bien décidé à prendre sa revanche. Chez les femmes, la gagnante de l’édition 2016, Laura Bel Franquesa était, en revanche, absente. « Elle est train de faire un tour du monde », précise le speaker, quelques minutes avant le coup de feu. La Franco-Espagnole avait, elle aussi, établi un record, en terminant en 36’08’’. Malgré tout, le niveau était particulièrement relevé chez les féminines avec la présence de la Havraise Jacqueline Gandar, notamment, recordwoman Espoirs du semi-marathon, de la double championne de France Espoirs Lucie Lerebourg (R2MA) ou encore de la championne de France de cross long, Chaltu Negasa (Amicale du Roumois, dans l’Eure).

Moins d’une demi-heure après le départ, les nombreux spectateurs venus applaudir les coureurs ont pu apercevoir un groupe de quatre coureurs, déboucher de la rue de la République et franchir la ligne d’arrivée, place du Général-de-Gaulle. La hiérarchie a été respectée : comme l’année dernière, c’est Vincent Nchogu qui s’impose (en 29’49’’), devant son rival, Getinet mele Gedamu (30’11’’). Outre la victoire, « mon objectif était de faire mieux au niveau du temps. J’ai réussi, donc je suis content, d’autant que ça n’a pas été facile, le deuxième n’est pas loin », explique le Kényan. Vincent Nchogu améliore son record de 6 secondes.

Une Havraiseet une Rouennaisesur le podium

De son côté, Getinet mele Gedamu est un peu déçu. Lui qui avait remporté l’épreuve en 2015 stagne à la deuxième place depuis. « J’ai tenté de passer devant, jusqu’au bout, mais physiquement, je me sentais fatigué », souligne le vainqueur de la course Paris-Versailles, il y a deux semaines. Un troisième Africain complète le podium : Abdillahi Ali Elmi (30’31’’). Le Djiboutien de 21 ans, qui s’entraîne à Paris, participait pour la première fois aux 10 km de Rouen. « Un bon entraînement », pour celui qui revient tout juste d’une blessure au mollet et prépare les championnats du monde de« 5 000 ou 10 000 m, on verra en fonction de ses résultats », note son entraîneur.

Chez les femmes, le record a été littéralement pulvérisé par Jacqueline Gandar. La sociétaire du Havre AC termine en 34’48’’ mais ce qui l’importe surtout, c’est sa course. « J’espérais faire un peu mieux et être plus à l’aise, notamment, sur la fin. Je me suis peut-être fait un peu avoir au début, avec un départ trop rapide, analyse la jeune femme de 23 ans, à l’arrivée. Il s’agissait du dernier exercice avant les championnats de France de 10 km qui auront lieu à Aubagne, dans deux semaines. D’ici là, je vais discuter avec mon entraîneur afin de voir ce que j’ai à travailler », poursuit-elle, l’esprit déjà tourné vers cette échéance. À la deuxième place, on retrouve l’Éthiopienne de 25 ans, Chaltu Negasa (35’32’’). Derrière elle, en 36’06’’, Lucie Lerebourg fait le même constat que Jacqueline Gandar : « Je suis partie un peu vite, surtout que la fin est assez difficile, avec une belle montée. » La spécialiste du 3 000 m steeple et du 1 500 m est, néanmoins, satisfaite, « pour une reprise, après une coupure cet été, c’était un bon moyen de se tester et je fais une bonne place. Le temps est perfectible, on va y travailler », conclut la Rouennaise de 23 ans.

« 20 km le matin… Et 10 l’après-midi ! »

« On ne pensait pas qu’elle allait venir. » En présentant le podium des athlètes féminines, le speaker s’est un peu attardé sur le cas de Chaltu Negasa. L’Éthiopienne, licenciée à l’Amicale athlétisme du Roumois, participait, en effet, hier matin aux 20 km de Paris. Puis tranquillement, vers midi, « elle nous a appelés pour nous demander si nous pouvions lui faire un dossard », relate, encore stupéfait et impressionné, l’organisateur. Chaltu Negasa a bien fait de venir à Rouen, puisqu’elle a réalisé une belle performance en terminant 2e, en 35’32’’. Excusez du peu.
D’autres athlètes de la région ont fait une belle prestation. C’est, notamment, le cas de Charlène Gamelin (R2MA), qui arrive 7e. Elle fait, certes moins bien que l’an dernier, mais la jeune femme de 25 ans revient de blessure. « C’est ma deuxième course depuis que j’ai repris. J’ai terminé la première en 38’10’’ il y a quelques jours, donc, 37’27’’ aujourd’hui, je suis plutôt contente », précise-t-elle. D’autant que « la concurrence était rude ».
Antony Cognin (SPN Vernon) avait déjà participé aux 10 km de Rouen mais sur l’ancien parcours, qui a été proposé en 2014 et 2015. « Je préfère celui-ci, il m’a semblé plus facile », souligne-t-il.
Antony ne bat pas son record personnel mais signe, ici, sa meilleure performance de la saison et fini 16e, en 33’03’’.
L’ASPTT Rouen, club organisateur, fait carton plein chez les Master 2 hommes avec trois membres aux trois premières places : Pascal Lecomte (33’54’’) arrive en tête dans sa catégorie, il est suivi de Laurent Lengin (34’25’’) et de Frédéric Laville (35’39’’).
 
Les classements
Hommes : 1. Vincent Nchogu (Fontenay/Plessis/Clamart Athlé) 29’49’’ ; 2. Getinet mele Gedamu (Le Phœnix Saleen) 30’11’’ ; 3. Abdillahi Ali Elmi (Athlétic sportif Maher) 30’31’’ ; 4. Sylvain Dodé (free run club de Tours) 30’41’’ ; 5. Abdelghani Jemmal 31’17’’ ; 6. Younes Idlmoudden (Evreux AC) 31’27’’… 326. Victorien Lenud (Paris-Normandie) 41’30’’…
Femmes : 1. Jacqueline Gandar (Havre AC) 34’48’’ ; 2. Chaltu Negasa (Amicale du Roumois) 35’32’’ ; 3. Lucie Lerebourg (R2MA) 36’06’’ ; 4. Émilie Bodenant (CA Montreuil) 36’27 ;
5. Julie Chuberre (free run club de Tours) 36’57’’…

Post your thoughts