Tamgho monte en régime

Tamgho-monte-en-regime_article_hover_preview

 

Teddy Tamgho a signé la troisième performance mondiale de l’année en triple saut (17,47 m) à la réunion de Birmingham. Le Français doit malgré tout se contenter de la deuxième place.

A un peu plus d’un mois du grand rendez-vous des Mondiaux de Moscou, Teddy Tamgho continue de poursuivre sa progression. Le Français de 24 ans s’est offert à Birmingham la troisième performance mondiale de l’année dans le concours du triple saut. Un triple bond à 17,47 qui ne lui a toutefois pas permis de remporter l’épreuve puisque le champion olympique, l’Américain Christian Taylor, a fait mieux avec une performance mesurée à 17,66 m. Le Tricolore a ainsi amélioré de 17 cm sa marque d’il y a une quinzaine de jours à Besançon qui lui avait permis de décrocher les minima pour la Russie.

Ca monte petit à petit

— T. Tamgho

«Ca monte petit à petit. Je ressors sans blessure et avec de très bonnes sensations pour la suite. C’est ce qui me réjouit, même si la victoire n’est pas au bout», a commenté le triple sauteur qui s’est dit «content d’avoir poussé Taylor dans ses retranchements»«Il n’y a pas de quoi être inquiet, il suffit d’avancer tranquillement pas à pas et ne pas se précipiter», a conclu l’athlète dans les temps sur son programme de préparation.

Mo Farah au rendez-vous
La réunion à Birmingham a été marquée par le sans-faute de Mo Farah. Le champion olympique a remporté devant son public le 5000 après un dernier effort dans la ligne droite alors qu’il était sous la pression de l’Ethiopien Yenew Alamirew. Farah s’est imposé en 13’14’’100 et se rassure après son échec du mois de juin à Eugene.

Les autres stars attendues n’ont pas été à la fête. L’Américain Aries Merritt, qualifié in extremis pour les Mondiaux après une blessure, a été battu dans le 110 m haies par le hurdler des Barbades Ryan Brathwaite (13’’13) dans un temps moyen (13’’2), malgré un fort vent dans le dos (2,6 m/s). Le Français Pascal Martinot-Lagarde a terminé quatrième en 13’’33. Dans le 400 m haies, l’une des courses les plus relevées avec le podium des Jeux de Londres au complet, c’est le Portoricain Javier Culson, troisième l’été dernier, qui s’est imposé dans un temps modeste (48’’59). Le champion olympique, le Dominicain Felix Sanchez, n’a fini que septième. Enfin, en 100 m, Jamaïquain Nesta Caster (9’’99) dans un 100 m dépourvu de vedettes, dont le Français Jimmy Vicaut a pris la cinquième place en 10 sec 10’’100.

Post your thoughts