OM – MHSC (1-0): Marseille signe sa troisième victoire de rang grâce à Thauvin

1142237-17956494-640-360

 

Non sans mal, l’OM a aligné une troisième victoire de rang en L1 en s’imposant contre Montpellier (2-0). Un but et une passe pour Thauvin, indispensable.

Et de trois pour Marseille. L’OM a enchaîné vendredi un troisième succès en Ligue 1, ce qui ne lui était plus arrivé depuis les trois premières journées. Les Olympiens ont dominé Montpellier en ouverture de la 15e journée de Ligue 1 (2-0) grâce à des buts deFlorian Thauvin et Saber Khalifa.

Cette série positive ramène les hommes d’Elie Baup sur les talons de Lille et de Monaco dans la course au podium. En attendant les matches de leurs adversaires directs ce week-end, ils comptent trois points de retard sur le LOSC, qu’ils affronteront mardi dans le Nord, et pointent à deux unités de l’ASM.  Les Montpelliérains, qui en sont désormais à six matches de suite sans victoire en championnat, restent eux seizièmes du classement.

Trois points pour service minimum

Les Héraultais pourront nourrir des regrets de ne pas ramener au moins un point de leur déplacement à Marseille, au vu d’une seconde période où ils ont obtenu les meilleures opportunités. Mais ils ont payé un premier acte complètement manqué. Peu inspiré, hormis un Dimitri Payet dans tous les bons coups, l’OM n’a pas eu besoin de forcer pour profiter des faiblesses du champion de France 2012. Sur un centre mal repoussé par la défense, Thauvin a conclu en renard des surfaces (36e, 1-0). L’ancien Bastiais, qui a marqué à chacune de ses quatre dernières titularisations toutes compétitions confondues avec son club, s’est d’ailleurs montré le plus dangereux au cours de cette première période (20e, 42e).

Comme tous ses partenaires, l’international Espoirs s’est éteint après le repos. Les Marseillais ont arrêté de jouer et ont laissé Montpellier revenir dans le match. Une chance que le MHSC n’a pas su saisir. Victor Hugo Montano n’a pas senti le coup alors qu’il n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond (58e), Souleymane Camara a trop tergiversé avant d’être stoppé par Benjamin Mendy (61e) etRémy Cabella n’a pas attrapé le cadre (69e). Montano s’est ensuite vu refuser fort logiquement un but pour une position préalable de hors-jeu (90e+2).

Pendant ce temps-là, l’OM s’est créé une toute petite occasion, par André-Pierre Gignac (71e). Jusqu’à cette inspiration de Khalifa, qui a débloqué son compteur avec Marseille sur une passe de Thauvin (90e+3, 2-0). Si le service minimum a rapporté trois points aux Olympiens vendredi, ce ne sera certainement pas le cas mardi à Lille. Où les Phocéens passeront un vrai test face à un concurrent direct.

1142222-17956314-640-360

Post your thoughts